Actualité

Vue 37 fois
29 novembre 2018

Billet Confidentiel #2

Nous avions eu l’occasion dans un article du mois de Juillet de mentionner que l'Université fédérale de Toulouse n’avait pas obtenu le label IDEX qui aurait offert une visibilité internationale et permis de jouer dans la cour des grandes universités mondiales.


Cette démarche poussée par le gouvernement depuis 2010 avait comme conséquence une organisation quasi imposée des écoles et universités ce qui nous avait fait craindre une perte d'identité de l'ENIT.


Des décrets ministériels parus cet été demandaient aux acteurs d'inventer leur propre gouvernance, chacune gardant son indépendance décisionnelle et financière sans pour autant changer l'objectif d'augmenter collectivement la renommée internationale.

Les négociations ont maintenant commencée depuis plusieurs semaines et les scenarii sont maintenant sur la table : diverses opinions sur le niveau d’intégration s’affrontent !

Ces scénarii sont dans tous les cas moins risqués pour l’identité de l’école qu’ils ne l’étaient il y a 2 ou 3 ans.

L’ENIT, dans le cadre de son statut d’EPA (Etablissement Public à caractère Administratif) autonome, associée à la fois à l'Université Fédérale de Toulouse et à l'Institut National Polytechnique de Toulouse, mènent les concertations afin d'améliorer la notoriété globale et celle de l'ENIT en particulier.

….Tout ça sans oublier les réseaux existants : réseau ENIs qui pourrait redémarrer, les relations avec les écoles et universités  du bassin de l’Adour.

 Nous continuerons bien sûr de vous tenir au courant.



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.