Actualité

Vue 41 fois
03 décembre 2018

De l' Industrie 4.0 au Gala

Grand et Long Week-End à Tarbes,

Cette année le week-end du Gala commençait le vendredi à l’école par des conférences et des ateliers consacrés à l’usine du futur (Industrie 4.0) et se terminait comme tous les ans le dimanche matin.

L’école a décidé d’organiser dorénavant  un évènement technologique lors du vendredi précédent le gala. Cette première session a balayé les différents aspects de l’industrie du futur : la digitalisation de l’entreprise, la création d’un site industriel 4.0, les supports publics et privées qui permettent d’accompagner la démarche, le positionnement de l’école face à ces défis, les nouvelles compétences dont les entreprises ont besoin et la difficulté à les trouver, les valeurs managériales émergentes. Des ateliers l’après-midi ont permis de continuer les échanges

 Des anciens étaient présents dans l’assistance, et parmi les conférenciers : Jean Claude VIGUIER  qui a brillamment synthétisé la démarche de digitalisation d’AIRBUS et Guillaume ROUBICHOU , membre brestois de l’ANIENIT, responsable des OFFREURS de SOLUTION à la CCI de la Haute Garonne a présenté le soutien efficace que ce club peut offrir aux PME. http://www.toulouse.cci.fr/se-developper-industrie/offreurs-de-solutionsa

Le programme se poursuivait par une visite de l’école qui a fortement étonné quelques anciens qui ne l'avaient pas revu  depuis des décennies.

L’ANIENIT avait pris en charge la soirée en organisant un cocktail dinatoire. Une fois les invités partis 35 anciens ce sont retrouvés là et les plus endurants ont rejoint les élèves au foyer pour finir la nuit.

L’ANIENIT organisera à nouveau l’an prochain cette soirée qui fait le lien entre la journée à l’ENIT et le Gala.

Ce dernier était magnifiquement organisé par la 52ème promotion, la logistique a bien résisté à une grande  affluence et  il convient de noter la sérénité (apparente ?) et le sourire des organisateurs.

A l’an prochain pour un nouveau grand et long week end !



Nicolas SERRE (TARBES 28)Deux autres interventions que j'ai jugées intéressantes :

1) Sur la nouvelle usine LATECOERE à Montredon où ils sont partis d'une feuille blanche avec l'objectif d'aller vers le 0 papier et de tout interconnecter au maximum.

2) Sur l'évolution des pratiques managériales depuis la fin du XIX jusqu'à aujourd'hui.

3 ateliers l'après-midi où il y avait un peu plus d'interactivité avec les participants du fait de l'audience plus réduite (3 groupes, donc).

A refaire, donc !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.