Actualités

Partager sur :
17 août 2020
Du côté des Anciens

Co-searching : chasser en meute

Vue 456 fois
Pour commencer la campagne d'information sur le Plan Anti-Covid, voici un conseil pour organiser sa recherche d'emploi et en diminuer le stress :
Utile, efficace et pas cher, le co-searching (ou co-finding) que nous vous présentons ici a fait ses preuves.

Après les premiers temps de recherche à répondre aux annonces, envoyer des candidatures spontanées et ne pas trouver de poste, les demandeurs d'emploi commencent à se sentir seuls, puis dévalorisés, découragés et un peu dépressifs. Ils deviennent alors moins performants dans leur quête.

 L'idée principale du Co-searching est d'éviter cette spirale négative en cherchant l'emploi en petits groupes d'une dizaine de personnes.

- "Finies les journées sans début ni fin, seul(e) dans sa chambre, devant son ordi ! Adieu soirées déprimantes où vous n'avez rien à raconter aux autres ! Bye bye la sensation d'être inexistant, transparent et totalement éliminé de la société!" Cf https://cojob.fr/qui-sommes-nous
-« Plus on a de paires d'yeux cherchant des postes, plus on est forts si on partage avec les autres ses recherches.  »https://www.helloasso.com/associations/association-je-cherche-un-job

Devenir co-searcher c’est décider d'entrer dans une recherche d'emploi plus positive, plus fun :

  • Rythmer sa vie par une organisation de ses journées et les rencontres avec son groupe
  • Renouer avec une vie sociale, avoir des compagnons de recherche, bénéficier des avis et expérience des autres, de leurs réseaux , se soutenir mais aussi parler d'autre chose que de la recherche d'emploi
  • Se rassurer sur sa valeur et ses compétences

Comment s'organiser :

- créer un groupe de 8 à 10 personnes : moins, le groupe s'étiole lorsqu'il y a des absents et plus, l'individu est noyé dans le groupe
- essayer d'avoir un groupe diversifié : éviter d'avoir 10 personnes qui veulent tous travailler dans la logistique automobile. Avoir des membres d'ages différents est un plus.
- Se rencontrer : c'est bien d'être dans la même ville mais ça marche aussi en visio
- être discipliné : une réunion d'une heure tous les jours de préférence le matin pour être sur de sortir du lit, au bout d'un mois passer à 2 ou 3. Respecter les horaires
- organiser un temps de parole pour chacun sans tomber dans la caricature des alcooliques anonymes
- nommer u
n modérateur à chaque réunion pour veiller au respect des temps de parole et être le time keeper.

 De quoi parle-t-on lors des rencontres ?

- bilan des actions de la vielle : combien de contacts, résultats de l'entretien, modif du CV ; signaler les offres d'emplois qui peuvent intéresser les "Collègues". Les anecdotes et l'humour sont les bienvenus
- de ce que l'on veut/doit faire dans les jours qui viennent
- de l'organisation des mini ateliers : relecture de CV, répétition entretien d'embauche, organiser la participation au prochain salon de recrutement...
- de la vie en général.

Que fait L'ANIENIT ?

- Il y a de fortes chances que vous soyez capables de monter votre groupe avec vos camarades ; Si vous avez des difficultés à organiser un groupe renvoyez-nous la google form (lien ici) et nous vous aiderons à vous regrouper.

- le club des demandeurs d'emplois permettra de croiser les expériences des groupes ; le bon MOOC pour préparer un entretien, la bonne pratique pour animer le groupe, vos expériences sur le marché de l'emploi. Vous nous envoyez un mail si vous avez un bon tuyau, nous publierons sur le site du CLUB PAC

Inscrivez-vous dans le club pour mieux vivre le co-searching et bénéficier avoir des infos sur les offres d'emplois et sur les aides apportées par les alumnis volontaires !

 Jean-Baptiste Goudour et Jean Luc Taupiac.

 



6
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.