Actualités

Partager sur :
02 avril 2021
Du côté des Anciens

Le Serpent : pour nous plus qu'une série

Vue 3919 fois

En regardant une émission de TV Quotidienne, un artiste, Tahar Rahim, est reçu pour présenter la série "Le Serpent" qui sera diffusée à partir du 2 avril sur Netflix.

Cela me rappelle une vieille histoire vécues il y a bien longtemps par une promo de l'ENIT. Bingo, c'était la Promo 10 lors de son voyage de fin d'étude en Inde et Thaïlande.

Escroc, séducteur, détrousseur de touristes, roi de la cavale, expert en poisons, et surtout meurtrier diabolique, Charles Sobhraj, 60 ans, avait défrayé la chronique lors de son retour en France en avril 1997. Il venait de purger une peine de vingt et un ans dans les prisons indiennes. Arrivé à l'aéroport de Roissy où l'attendait son avocat Me Jacques Vergès, le Serpent avait été entendu par les policiers de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour une tentative d'empoisonnement sur des élèves ingénieurs de Tarbes en 1976 en Inde. Remis en liberté, Sobhraj profitait d'une paisible retraite dans le quartier asiatique

Article paru dans "Le Parisien" du 13 août 2004

"Le serpent" s'était incrusté dans le groupe, il y est resté durant 3-4 jours, la confiance était établie.

Témoignage de Jacques : "Quand il nous a proposé "ses" médicaments, c'était pour nous prémunir de la dysenterie en prétextant que la France n'avait pas de médicaments suffisamment efficaces. Par l'intermédiaire de "son" réseau il était en capacité de nous fournir des médicaments tout aussi efficaces, fabriqués en Suisse, à ne prendre que pendant 3 jours. Nous étions tous partis avec des cachets "Intetrix" à prendre tous les jours en Inde et en Thaïlande. Par commodité et séduits par l'offre, beaucoup d'entre nous ont préféré cette solution "light" de quelques jours.

Pendant 2 jours où il s'incrustait dans le groupe il nous a fourni des gélules de vitamines. Celle du 3eme jour, au repas du soir avant de prendre l'avion pour Bangkok, était plus grosse que les précédentes, en se justifiant de ne pas avoir pu nous procurer les mêmes, vu le nombre qu'il lui fallait, mais que la médication était identique. En fait, elle était bourrée de drogue, de quoi assommer un éléphant comme l'a confirmé l'höpital de Purpan en analysant le contenu d'une gélule non consommée et ramenée par l'un d'entre nous."

Plus de la moitié l'ont prise!!  Les autres voyant l'état santé de plusieurs se dégrader, ont alerté la police. 

C'est donc la Promo 10 qui a contribué et participé à l'arrestation de ce serial killer. Cette arrestation s'est faite à l'hôtel. 

Nombreux ont été hospitalisés et le séjour en Inde a du être prolongé de 48 heures.

Leur voyage se continuera en Thaïlande comme cela était prévu à l'origine.

Aujourd'hui l'homme est en prison au Népal.

Je ne sais si le film parle clairement de cette phase mais cette histoire, hors du commun, vécue par la 10 est bien réelle, elle a laissé des traces chez nombreux de la promotion.

J'ai trouvé, aussi, cet article sur le net : https://dailygeekshow.com/charles-sobhraj/

 

Alain AUBRON (11)

Merci aux membres de la 10 de m'avoir communiqué des informations qui m'ont permises de compléter cette actualité

NB: si vous regardez ce film n'hésitez pas à commenter

NB2: en pj l'article de la dépêche, qui d'après les anciens, est celui qui relate le mieux l'événement.

NB3: il existe aussi un livre 

 

Documents




5
J'aime

5 Commentaires

Michel MONGE (TARBES 4)
Il y a 2 mois
Je me rappelle de l'aventure de la 10. Vu 2 épisodes sur les 7 ou 8. On comprend comment nos amis ont pu se faire piéger. Par contre, je suis peut être vieux jeu, histoire embrouillée chargée d'allers et retour. Nous avons décidé de ne pas aller plus loin.
Raphaël BAUX (TARBES 50)
Il y a 2 mois
Série dévorée en quelques jours ! J'étais du même avis que Michel jusqu'à l'épisode 2, car les allers retours sont un peu déroutants au début. Et c'est à partir du 3e épisode qu'on commence à comprendre que la série tourne justement autour de ça : on voit des scènes identiques à des intervalles différents, et notre perception change à chaque fois. Tout comme l'enquêteur verra les pièces du puzzle différemment à chaque fois qu'il y revient avec des nouveaux éléments.

Au passage, un jeu d'acteur assez impressionnant !
Arnaud EVRARD (TARBES 41)
Il y a 2 mois
Idem mais le jeu de Tahar est vraiment bon.
L'histoire est dingue je m'étais fait conter une partie par un ancien...
L'aventure de la 10 est à mon avis reprise mais pour ne pas trop mélanger la réalité c'est une classe d'allemand qui est mise ne scène dans le dernier épisode.
Guy MONCHY (TARBES 10)
Il y a 2 mois
L'histoire aurait pu mal se terminer, par chance tout s'est bien terminé. Avec un peu de retard on a pu continuer notre voyage de promo en Thaïlande.
La sortie de cette série a fait ressurgir des souvenirs d'une épopée dont chacun d'entre nous en détient une petite partie.
On peux dire : on y était, on a vu, on a vécu, on a vaincu. Vive la 10
Thomas BARDET (TARBES 32)
Il y a 1 mois
Malheureusement dans le dernier episodes ils parlent d'un bus d'eleves ingenieurs allemands !!! encore un fake news ! il faut se plaindre aupres des producteurs ! ;-))

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.