Actualités

ENIT Alumni
Crédit: ENIT Alumni
ENIT Alumni
Partager sur :

Les Motards de la 7ème traversent les Pyrénées

Vue 222 fois

Pour la 10° année consécutive, la maintenant bien connue brigade de la 7° a réenfourché ses machines mi-juin pour une deuxième traversée des Pyrénées (TransPy), dans le sens Ouest-Est cette fois-ci.

Le premier rassemblement de la troupe a eu lieu à Carmaux chez Daniel Guillot et a réuni Bernard Dumesny, Bernard Lefevre, Christian Gilo et Jean Pierre Vidal.

De là, nous avons fait route vers Tarbes où Jacques Pomarez s’est joint à nous pour un indispensable passage à l’école. Voilà maintenant 50 ans, presque jour pour jour, que nous en sortions diplômés. Nous avons célébré dignement cet anniversaire en présence de quelques anciens et surtout des élèves présents au bureau des élèves, dans cette magnifique cité à laquelle nous restons tous très attachés.

Le lendemain, nous avons rejoint Ciboure après une étape gustative et néanmoins culturelle à la cidrerie artisanale TXOPINONDO, située prudemment à quelques km de notre hôtel. Guy Martin, pris par ses activités de motard officiel du tour d’Occitanie nous y a rejoint pour le vrai départ de cette traversée.

Daniel, notre super routeur et ouvreur, nous avait prévu un circuit en 5 étapes, oscillant entre pays basque Espagnol et Français, entre Béarn et Aragon, entre Navarre, Catalogne et Ariège pour nous amener jusqu’à Quillan chez Jean Pierre. 

De Quillan Jean Pierre a pris le relais pour une journée sur la belle route de la corniche de Collioure à Port Bou.

Pendant cette semaine nous avons fait des zigs et des zags sur les cols Pyrénéens, par des routes toujours plus belles les unes que les autres. Le soleil n’a pas toujours été de la partie, mais la météo, très pessimiste au départ, nous a plutôt épargnés sur la route, réservant ses orages pour les soirées et les nuits. Or les soirées, quel que soit le temps, sont toujours très ensoleillées dans notre petit groupe. Nous chantons moins souvent mais rigolons toujours autant entre nous. 

Seule ombre au tableau, et pour la première fois depuis 10 ans, nous avons dû abandonner un des nôtres à l’hôtel de Ainsa en Espagne, suite à une panne électrique, et le confier à l’assistance pour le rapatrier. D’autant plus décevant que c’est Daniel qui a eu cette panne, lui qui depuis toutes ces années nous concocte des trajets aux petits oignons.  

Mais il a pu nous rejoindre pour la dernière soirée à Quillan. Dernière soirée bien arrosée, comme vous pouvez vous en douter.

Cette parenthèse annuelle dans nos vies, pourtant bien remplies par nos diverses activités de retraités, nous est devenue tellement indispensable que, dès le dernier soir, nous programmons déjà l’année suivante en se disant que cela va être bien long d’attendre toute une année pour se retrouver.

 

B. Dumesny (7)

 




8
J'aime

1 Commentaire

Matthieu CADAUX (TARBES 39)
Il y a 9 mois
Vivement la retraite...!

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Ose proposer une actualité