Actualités

Crédit: PEXELS - Andrea Piacquadio
Partager sur :

Marre du démarchage téléphonique abusif ? Voici une nouvelle qui devrait vous réjouir !

07 novembre 2022 Divers
Vue 209 fois

L'aversion des Français pour le démarchage téléphonique est bien connu, surtout lorsque celui-ci vire au harcèlement. Mais rassurez-vous : à partir de mars prochain, ces coups de téléphone seront strictement interdits le week-end.

Pas une semaine ne passe sans que vous ne receviez l'appel d'un opérateur téléphonique, d'un fournisseur d'électricité ou de gaz, et autre institut de sondage, qu'un simple et courtois "je ne suis pas intéréssé.e" ne suffit pas toujours à arrêter. D'octobre 2021 à février 2022, les services de la Répression des fraudes ont enregistré pas moins de 91 300 signalements pour démarchage téléphonique abusif, révèle Signal Conso. Sans surprise, le démarchage téléphonique arrive même en tête du classement des motifs de signalement sur la plateforme, juste devant les catégories "Achats" et "Voyage/Loisirs". Alors pour aider les Français à retrouver leur tranquillité, les coups de fil publicitaires seront bientôt interdits sur certaines plages horaires et durant tout le week-end.

Interdiction à partir du 1er mars prochain
À l'heure actuelle, ces centres d'appels peuvent vous appeler toute la semaine de 9 heures à 20 heures et même le samedi jusqu'à 18 heures. Mais à partir du 1er mars 2023, le démarchage publicitaire sera interdit avant 10 heures, à l'heure du déjeuner, et durant tout le week-end. Cette mesure vient s'ajouter à l'interdiction du démarchage d'entreprise proposant des travaux de rénovation énergétique, et bientôt aussi, aux appels concernant votre compte personnel de formation, voté à l'unanimité par les députés le 6 octobre dernier. Si le démarchage est bien légal, il peut vite devenir extrêmement intrusif. Mais comment les sociétés ou les associations ont-elles accès à votre numéro ? Dans la plupart des cas, ce sont vos opérateurs de téléphonie qui adressent vos coordonnées aux éditeurs d'annuaires, ou bien les entreprises dont vous êtes client.


Des solutions pour en venir à bout
Néanmoins, vous pouvez refuser à ce que vos coordonnées soient diffusées ou vendues. Pour cela, rendez-vous sur la plateforme Bloctel, un service gratuit permettant d'inscrire les numéros de téléphone des Français qui ne souhaitent pas être sollicités. Avant de vous joindre, les professionnels de la prospection devront s’assurer que vous n'y figurez pas, faute de quoi ils s’exposent à une amende de 75.000 euros. Autre astuce : soyez attentifs lorsque vous transmettez votre numéro de téléphone dans le cadre d’une vente, de la création d'une carte de fidélité ou lorsque vous participez à un concours. Assurez-vous que vos coordonnées ne puissent pas être transmises à une tierce personne. Enfin, si vous utilisez un Android, la fonctionnalité "Téléphone de Google" permet d'activer l'option "filtrer automatiquement et refuser les appels automatiques". Même chose sur l'iPhone, avec l'application "Orange Téléphone". De quoi être un peu mieux armé contre la diffusion de vos données personnelles.




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Ose proposer une actualité