Actualité

Vue 52 fois
07 octobre 2019

MECANUMERIC, la réussite d'un ingénieur ENIT

Arthur Païs (Ingénieur ENIT promotion n°18), Président Fondateur de la société MECANUMERIC, a inauguré le 4 octobre de nouveaux bâtiments à Marssac-sur-Tarn (Tarn). Un investissement de 13 millions d'euros pour accompagner sa croissance et 40 créations d'emplois prévues. MECANUMERIC est spécialiste des machines de découpe à commandes numériques pour l'industrie.

 

Photo profil

 

Publié le

La société tarnaise Mécanuméric inaugure le 4 octobre son nouveau site industriel à Marssac-sur-Tarn (Tarn). Le nouvel ensemble immobilier regroupe dorénavant le siège, le bureau d'études et l'ensemble des activités de production de l'entreprise. L'investissement global s'élève à 13 millions d'euros (9 millions d'euros pour l'opération immobilière et 4 millions d'euros pour l'acquisition de nouvelles machines), soutenu à hauteur de 1,5 million d'euros par la région Occitanie et l'Europe, via le Feder.

Outre le regroupement sur un seul site d'activités développées au fil des années sur plusieurs communes de l'agglomération albigeoise, à Albi, Terssac et Lagrave, cette opération s'accompagne d'une extension significative de ses capacités de production, avec une surface disponible globale portée de 8 000 à 13 000 m². De quoi faire face aux nouveaux projets de développement, en France et à l'international, avec à la clef la création d'une quarantaine d'emplois supplémentaires prévues dans le Tarn, d'ici fin 2022.

Le marché des machines de grandes dimensions

Spécialisée dans la conception et la fabrication d'équipements de découpe à commandes numériques (fraisage, laser, jet d'eau, ultrasons...) pour alliages légers, matériaux composites et polymères, Mécanuméric décline ses produits en gammes standards ou en sur-mesure. Initialement très présente sur le marché des équipements de découpe pour les professionnels de la signalisation, la société se positionne aujourd'hui dans de nombreux secteurs industriels et revendique 14 000 clients dans le monde. Elle réalise ainsi près de 25 % de son chiffre d'affaires dans l'aéronautique. "Nous travaillons pour de grands équipementiers, dont Stelia, Daher, Mecachrome ou Latécoère, mais aussi en direct pour Airbus et Dassault", précise Arthur Païs, président et fondateur de la PME tarnaise. L'extension des surfaces de production va lui permettre d'accompagner de nouveaux projets de diversification, notamment dans le développement de machines de grandes dimensions, avec l'acquisition de moyens dédiés. La société vient ainsi de réceptionner une nouvelle machine de fraisage portique et de nouvelles cabines pour le grenaillage, le lavage, le poudrage et la cuisson. "Nous sommes aujourd'hui en capacité de proposer à nos clients des équipements pouvant aller d'à peine 50 kilos à 30 tonnes", se félicite Arthur Païs.

Créée en 1994, Mécanuméric emploie actuellement 157 salariés, dont 143 sur son site tarnais auxquels s'ajoutent des équipes commerciales et d'après-vente basées dans ses filiales en Allemagne, en Italie et en Russie. Une quatrième filiale devrait être créée dans les prochains mois pour couvrir les pays baltes et la Scandinavie. La société a réalisé un chiffre d'affaires de 22,5 millions d'euros en 2018.

Christian GARRIGUE (4)


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.