Actualités

Partager sur :
17 juin 2019
Divers

Mémoire d'ancien

Vue 470 fois

Ça se passait au tout début de ma carrière, carrière entièrement consacrée à la machine à commande numérique. Un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître, les CN se pilotaient avec une bande perforée. Donc, les systèmes de programmation étaient connectés à un perforateur, et les machines à un lecteur. C'était même avant les connections série. Notre service électronique avait conçu et vendu, à une entreprise aéronautique tarbaise, un système pour remplacer ça par une connexion. Et c'est moi qui ai été chargé de l'installer, pour ma première intervention chez un client. A l'époque, il était strictement interdit de connecter sous tension. Mais voilà, à Socata, c'était compliqué d'arrêter la production pour une petite heure. Alors prenons le risque. Au moment du branchement, le technicien de maintenance me dit : « si ça fume, je ne suis pas responsable ». Moi, lui arrachant le prise des mains et faisant le malin : « Le monde est plein d'irresponsables ». Je branche, boum, fumée, transpiration intense, et … production arrêtée pour une journée.

André DAUDE (11)

 



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.