Actualités

Crédit: ENIT Alumni
Partager sur :

Où est donc passée la 7ème Compagnie

28 août 2023 La vie de l'Anienit
Vue 381 fois

Il y a 50 ans, nous sortions de l’ENIT ! C’était en 1973. 

                                                                                                            pastedGraphic.png

 

Le jeudi 8 juin 2023,  la 7ème  débarquait  dans la région Bourgogne-Franche-Comté dans le département de la Côte d’Or à BEAUNE, capitale des vins de Bourgogne.

L’Association de la Compagnie réunissait  18 de ses camarades et leurs épouses pour la 17ème rencontre organisée par Michel MONTASSIER alias Mitchoué et sa compagne.

Le jeudi après-midi, toute la Compagnie partit en Visio-train pour découvrir cette riche bourgade fortifiée, entourée de vignobles de la Côte d’Or. Voyant ces vétérans, sortis d’une caserne du sud il y a tout juste 50 ans, le chef de train les déposa à l’entrée de l’hospice… les Hospices de BEAUNE. Un hôpital vide, pas une infirmière, pas un médecin, alors personne ne voulut y rester au bout de 2 heures d’inspection et tout le monde se dirigea à pied  à la caserne 3 *à 500 m. A 20h,  marche nocturne obligatoire, sans boussole, pour faire une pause gourmande  au « Caveau des Arches », ancienne cave voutée du XVème siècle.

Le vendredi matin, 9ème jour du 6ème mois, la Compagnie investit un bus, direction Dijon, capitale historique du Duché de Bourgogne. Elle se divisa en deux patrouilles pour une visite guidée du centre historique sous un soleil tenace. A midi, repas bourguignon à la « Brasserie des Loges ».

 L’après midi, reprise du bus par la route des Côtes de Nuits, pour le Domaine Rion où Fanchon nous attend pour une dégustation de 4 vins de la région et un Clos de Vougeot 1987 sonorisée par la 7ème Compagnie avec la fameuse paillarde bien connue.  Retour à  Beaune  pour se détendre avant une petite escapade à pied pour le restaurant « La Beaune Heure ».

Le samedi matin, la moutarde monte au nez d’une partie de la compagnie qui s’en va à La Moutarderie Fallot à pied, pour découvrir la fabrication et surtout y déguster cette spécialité de la région. Le reste de la Compagnie, fan de motos, de voitures anciennes et d’avions fut comblé en allant visiter le Château musée de Savigny-lès-Beaune ; une démesure : 100 avions de chasse, 250 motos, 35 voitures Abarth, tracteurs et enjambeurs, camions de pompiers, etc…mais pas de matériels militaires !

Un dernier repas fut pris au « Café de France » dont le patron était un ancien rugbyman, pas étonnant vu son gabarit !

 

L’après midi, la Compagnie reprit ses habits civils pour se disperser dans la campagne environnante. 

Après ces moments sympathiques, tout le monde s’est dit : « A l’année prochaine, à Rodez. »

                                                                                                                                                                     Michel MONTASSIER (7)




2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.