Actualité

Vue 107 fois
07 juin 2019

Réforme de l'entrée dans les grandes écoles ?

Comment introduire plus de "diversité sociale" dans les grandes écoles ?

Le gouvernement a présenté mardi 4 juin devant la Conférence des grandes écoles un nouveau projet. "Il est temps d’avoir, dans nos grandes écoles, une représentation plus ressemblante de notre société, dans sa diversité géographique et sociale, justifie la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal dans un entretien au Monde. L’enseignement supérieur compte 38 % de boursiers, mais ils sont seulement 19 % à l’Ecole normale supérieure (Paris) et 11 % à Polytechnique, qui ne réunissait que 2 % d’enfants d’ouvriers et d’employés dans sa dernière promotion."

Une lettre de mission envoyée à Polytechnique

Ciblant "les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce les plus prestigieuses", la ministre a notamment envoyé une lettre de mission aux directeurs de l’Ecole polytechnique et des Ecoles normales supérieures (Paris, Saclay, Lyon) et dit attendre leurs premières propositions à la mi-juillet.

"Trois aspects devront être examinés : la diversification des voies d’accès, le contenu des formations et la vie étudiante, ainsi que l’égal accès aux fonctions et aux emplois à la sortie. S’il faut en passer par la voie législative, on le fera", assure-t-elle.

Concernant les voies d’accès, il pourrait s’agir aussi bien de lancer des voies alternatives au concours, à l’instar des "conventions éducation prioritaire" initiées par Sciences Po pour les lycéens de quartiers défavorisés, que "de dispositifs de préparation aux concours existants pour certains publics de lycéens", précise Frédérique Vidal.

 

Source : https://www.usinenouvelle.com publié le 05/06/2019


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.