Actualités

Partager sur :
15 octobre 2021
Divers

Vie pro-vie perso: ces jeunes salariés qui font sauter les barrières

Vue 90 fois

INTERVIEW- Toujours en quête de nouvelles expériences, la jeunesse en entreprise offre une vision bien différente du travail que les générations qui l'a précédée. Rupture de CDI et reconversions, exigeants envers leurs entreprises, vie personnelle et professionnelle entremêlées… Ces jeunes salariés réinventent le monde en entreprise, selon Stewart Chau, consultant opinion chez ViaVoice. 

La jeunesse salariale réinvente le monde en entreprise

La jeunesse salariale change, elle se façonne. C’est ce que démontrent Frédéric Dabi, directeur général de l’IFOP et Stewart Chau, consultant opinion chez ViaVoice, dans leur livre : "La Fracture", paru jeudi 16 septembre. Un livre coécrit, basé sur une grande enquête post-Covid appelée la "nouvelle vague", réunissant 1.500 sondés de 18 à 30 ans, sur un ensemble de sujets très variés. Cet ouvrage vise à présenter la fracture entre générations, parfois surprenante et dérangeante mais tout aussi nécessaire. "Finalement il n’existe pas qu’une seule fracture", nous confie Stewart Chau. Il y a bien sûr une fracture entre les jeunes et leurs ainés actuels. Mais il y a aussi une rupture entre la jeunesse d’aujourd’hui et la jeunesse d’autrefois, une jeunesse actuelle versus une jeunesse passée. Il existe une troisième fracture, en interne cette fois ci. Au sein de ces 18-30 ans il ne s’agit pas d’un bloc monolithique, mais d'une diversité d’expériences et d’appréhensions de la société. Nous prenons aujourd'hui l’exemple de la jeunesse qui travaille, celle qui s’est intégrée dans le monde de l’entreprise, qui représente donc déjà un panel de la jeunesse délimitée.

Challenges – Quel est le regard des jeunes générations sur la vie en entreprise ?

Stewart Chau – Ils portent un regard bien différent de leurs ainés. Nous sommes passés d’une vision carriériste à une vision d’expérience. La carrière est souvent appréhendée de manière assez linéaire. Elle commence dans une seule entreprise, ou dans un même secteur et se terminera au même endroit. Cette jeunesse, elle, est en quête constante de nouvelles expériences. Les 18-30 ans sont beaucoup plus sujets à la reconversion professionnelle. A partir du moment où ils ont fini une mission ils estiment totalement légitime de vouloir faire autre chose. Que la mission soit dans le même milieu d’expertise ou non.

Ils ont le sentiment que l’entreprise doit leur permettre de s’accomplir, mais aussi de dépasser cette idée de conciliation vie personnelle et vie professionnelle, et de passer plutôt à la réconciliation de ces deux temps. Ils entendent donner corps à l’idée selon laquelle on ne cherche plus à séparer les sphères professionnelle et personnelle, mais plutôt à les faire coïncider au même moment et parfois au même endroit. Pendant leurs heures de travail, 58% des salariés de moins de 35 ans reconnaissent qu’il leur arrive de s’absenter pour faire leurs courses, 39% afin d’honorer un rendez-vous personnel, 39% également, pour une visite médicale. Il s’agit d’un segment de la population ou cette interpénétration de temps de vie est assez unique. Cette jeunesse de 18 à 30 ans voit l’entreprise comme un prolongement de sa vie personnelle. Elle vise à dépasser ce clivage, et inclure les deux au même moment. Passer de la conciliation à la réconciliation de ces moments de vie est une tendance assez importante propulsée par la jeunesse.

Est-ce que cette jeunesse salariale est épanouie dans son entreprise ?

C’est une jeunesse très heureuse, très satisfaite dans son travail aujourd’hui. Il y a une forme d’épanouissement qui reste réelle. Les jeunes sont assez convaincus que même en période de crise dans le cadre de leur travail, ils pourront s’accomplir, que ce soit dans le présent et dans le futur. Ils ne sont pas du tout sur une désillusion du travail. Ils sont même plus comblés que leurs ainés. 80% des 18-30 ans se déclarent heureux et satisfaits dans leur travail, contre 75% de la population active au global. Ce bonheur va puiser sa source sur deux facteurs. Tout d’abord sur la capacité qu’ils ont à concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Et ensuite sur la manière beaucoup plus positive dont ils perçoivent l’ambiance en interne de leur entreprise. Ils sont nombreux à dire que leurs collègues sont davantage leurs amis que leurs ainés. Les plus âgés, auront plus de mal à considérer leurs collègues comme des amis. Au niveau encore du statut étudiant, les jeunes ont une appréhension plutôt positive du monde du travail, et appréhendent le monde professionnel avec beaucoup d’enthousiasme.

Quels sont les critères qui les poussent à rejoindre une entreprise ?

 Pour les jeunes, le salaire est beaucoup moins important que pour leurs ainés. 59% des 18-30 accepteraient une baisse de salaire de 5% afin de pouvoir travailler à moins de 20 minutes de chez eux. Chez les 25-30 ans ils sont 44% à estimer que le quartier de travail a été important dans le choix de l’entreprise alors que ce critère ne concerne que 37% chez les 45-50 ans et seulement 29% chez les 50 ans et plus. Ils sont vraiment sur l’idée que l’entreprise doit leur permettre de s’épanouir. Si le lieu de travail devient un lieu d’épanouissement, alors ils deviennent par conséquent de plus en plus exigeants envers l’entreprise et les missions qui leur sont attribuées. Ils exigent de leur entreprise qu’elle leur donne la capacité d’être utile à la société, et de se créer un environnement de travail où ils pourront se faire des amis. C’est aussi la manière dont on voit se développer le télétravail chez les plus jeunes. Ils ne sont pas plus demandeurs que leurs ainés, mais sont à même de proposer une véritable flexibilité. Flexibles à la fois dans la temporalité, c'est à dire que leur temps de travail ne se réduit pas à une journée qui est bordée d’heure à heure, et une souplesse aussi géographique, de pouvoir travailler où ils le souhaitent. 

 

Par Clara Poretzkylara Bevilacqua 




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.