Liste des articles
Usine BMW. Getty Images
Partager sur :
Vue 68 fois
28 septembre 2023

Leadership : l’approche de BMW fondée sur le retour d’information, l’apprentissage et la pratique

Publié par Kevin Kruse | Entreprises

BMW est depuis longtemps l’incarnation du luxe et de la performance automobile. Dans son usine de fabrication de Spartanburg, en Caroline du Sud, son engagement en faveur de l’excellence va bien au-delà des véhicules qui sortent de ses chaînes de production. L’entreprise est tout aussi passionnée par le développement et le soutien du leadership, de la première à la dernière ligne.


L’usine BMW de Spartanburg assemble plus de 1 500 véhicules du modèle X chaque jour, ce qui se traduit par une production annuelle impressionnante de plus de 416 000 unités en 2022 ; cela comprend tous les modèles X5 et X7.

Les performances de l’usine reposent sur le leadership de près de 600 dirigeants – 315 superviseurs de première ligne, 265 directeurs et 15 membres du conseil d’administration. Nicki Creech, spécialiste du leadership et de la transformation, est aux commandes du développement du leadership de l’usine de Spartanburg.

La réussite de Nicki Creech repose sur sa capacité à élaborer des programmes qui modifient les comportements. Les dirigeants de BMW ne se contentent pas d’« apprendre » des sujets essentiels. Ils obtiennent également un retour d’information grâce à des scénarios simulés et hyperréalistes, puis mettent en pratique les concepts clés. Voici comment elle s’y prend.

 

La confiance est le fondement de son approche en matière de développement du leadership

« Si l’intention de votre programme est claire, si vos attentes sont transparentes et si vous instaurez un climat de confiance, le contenu de votre programme n’a pratiquement aucune importance. Vous arriverez toujours à vos fins », affirme Nicki Creech, spécialiste du leadership et de la transformation dans l’usine BMW de Spartanburg.

Selon elle, la confiance est essentielle au développement efficace du leadership. Pour l’illustrer, elle raconte une petite histoire :

« À la fin d’une longue journée de travail, je discutais en tête-à-tête avec une autre responsable. Elle m’a fait remarquer que j’avais quelque chose entre les dents. J’ai d’abord été gênée, mais en me cherchant ma brosse à dents, j’ai réalisé que je n’avais rien mangé depuis six heures. J’ai eu plusieurs conversations et interactions dans toute l’usine. Et personne ne m’a fait remarquer le gros morceau de poivre que j’avais entre les dents. Je me suis demandé pourquoi personne ne me l’avait fait remarquer. Est-ce qu’ils ne se soucient pas de moi, ou est-ce que je n’ai pas gagné leur confiance ? Ont-ils l’impression que je réagirais mal ? »

.....

Article repéré par Jean-Claude Viguier (17)

Auteur

Kevin Kruse
Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.