Liste des articles
ENIT Alumni
Partager sur :
Vue 303 fois
11 janvier 2024

Nouvelle méthode pédagogique à l’ENIT

Alain Bordas (17) professeur vacataire en Achats à l'ENIT a introduit cette année un nouvel outil pédagogique utilisé depuis plusieurs années dans l'industrie, la formation professionnelle et d'autres écoles. 

Qui n’a pas rêvé d’apprendre en s’amusant et quel meilleur moyen d’apprendre que de le faire dans l’action ?


Le « serious game » en anglais ou « jeu sérieux » en français allie les deux. Il fait appel aux mêmes approches de design et de savoir-faire qu'un jeu vidéo classique mais il dépasse la dimension du divertissement. Le Serious Game est un véritable outil de formation, au service des professionnels.
Déjà utilisé depuis quelques années en entreprise dans de nombreux domaines : Achats (Compit), Logistique (The Fresh Connection), Ressources Humaines (Ludik’RH), l’Innovation (Le défi d’Emma),… la finalité de ce jeu est : la compréhension, l'information, l'apprentissage, l'éducation et l'amélioration des compétences . Sans oublier, bien sûr, le plaisir du jeu !
Appliquée pour la première fois à l’ENIT dans le domaine des Achats, le Serious Game a permis aux élèves en équipe de 2 ou 3 de travailler sur un panel de fournisseurs de différentes familles d’achats.
Après avoir analysé leur panel, ils ont pu déterminer leur stratégie puis actionner plusieurs leviers afin de sécuriser les sources d’approvisionnement et réaliser des économies.
Parmi ces leviers : Audit, amélioration de la qualité, des délais, des services, de la RSE, des capacités de production, accord de partenariat, accord cadre, accord de confidentialité, codéveloppement, analyse de la valeur,… en passant par étude de maché et qualification d’un nouveau fournisseur sans oublier bien sûr le levier négociation.
Comme dans la vraie vie, des incidents n’ont pas manqué d’intervenir d’une manière aléatoire au cours du jeu (retard de livraison, non-conformité, inondation, dépôt de bilan,…) pénalisant ainsi ceux qui n’avaient pas amélioré le fournisseur concerné ou qui ne s’en étaient pas séparé.
Cette nouvelle méthode pédagogique a permis d’exposer d’une manière plus parlante aux élèves la complexité de la mission des Achats au sein d’une entreprise ; ils ont pu à travers ce jeu mieux se rendre compte des actions à mener et de leur effet.
Le travail en équipe, la méthodologie utilisée pour analyser les données puis pour déterminer la stratégie à déployer et les actions à mener, la compétition entre les équipes, l’enrichissement des connaissances, tout cela a été fortement apprécié par les élèves dans l’évaluation de cette méthode qu’ils ont faite en fin de jeu.

Auteur

Commentaires

3 Commentaires

Pascal FOLIOT (TARBES 222)
Il y a 1 mois
Merci pour le partage et bravo Alain pour cette mise en place de Serious Game, qui est un vrai outil qui va croisé le chemin de nos ingé(e)s tout au long de leur carrière.

On peut citer un des plus anciens, le Beer Game (comment passer à côté...), qui a pour vocation de faire prendre conscience des difficultés de pilotage d'une supply chain simple ou complexe.

Mon cabinet AGILEA développe régulièrement des serious game sur le pilotage d'une Supply chain, d'un flux de production (Théorie des contrainte, réduction variablité, réduction taille de lot, Lean...), des écoles font appel à nous pour enrichir leur pédagogie et créer des parcours formant.

A votre disposition si cela peut présenter un intérêt.

Belle journée.

Pascal
François LETEUX (TARBES 13)
Il y a 1 mois
Excellente idée. Cela me rappelle que le jeu de société ambition (joué en famille avec les enfants ados) est un excellent support pour apprendre à gérer les achats, les fluctuations des marchés (entre autres) et développer un état d'esprit d'entrepreneur. C'est en plus toujours d'actualité puisque cela concerne la fabrication de chocolat. Je ne pense pas qu'une version électronique existe mais ça marchera très bien si les élèves savent encore utiliser papier et crayon.
Patrice BREQUE (TARBES 14)
Il y a 1 mois
Tout à fait d'accord avec les serious game pour mettre en pratique les apprentissages. J'avais suivi il y a longtemps un stage en gestion d'entreprise sur un outil similaire avec en plus la dimension concurentielle. Chaque équipe dirigeait une entreprise de construction de bateaux, il fallait donc analyser le marché, définir une stratégie, contruire un business plan puis piloter les exercices budgétaires (trésorerie, compte d'exploitation, bilan, ...) sur 3 ou 4 années d'exercice. Peut-être une piste à creuser pour préparer les futurs créateurs d'entreprise ?

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.