Liste des articles
Vue 275 fois
31 mai 2020

Le VAE à l'ENIT

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) désigne le droit individuel, ouvert à toute personne engagée dans la vie active, de faire valider les acquis de son expérience en vue de l’obtention de tout ou partie d’un diplôme.

Pour l’ENIT, la VAE concerne toute personne, ayant au moins un Bac+2 justifiant d’expériences sur un poste de cadre, ou assimilé cadre, dans une activité salariée, non salariée ou bénévole en rapport direct avec le Génie Industriel et/ou le Génie Mécanique.

La démarche permettant de faire valider ses acquis en vue de l'obtention du diplôme d'ingénieur peut être schématisée comme suit.

 

 

 


 

Phase 1 - Constitution d'un dossier de candidature.

L’objectif de cette phase est de rédiger le dossier de candidature (CV étendu) pour pouvoir postuler à l’ENIT. Cette phase est réalisée en partenariat le CRIVA, Centre Régional Inter-école de Validation des Acquis pour l’ENIT (cf.http://criva.org/fr/index.html).

Le CRIVA est un portail d’entrée commun pour les demandes de VAE pour les neuf écoles d'ingénieurs de Midi Pyrénées (INSA, Mines Albi, ENM, ENAC, ISIAE, INPT et ENIT). Il gère donc les demandes d’inscription au processus VAE et réalise un premier filtre.

Pour les candidats recevables, le CRIVA propose des séances d’accompagnement à la rédaction du dossier de Phase 1. Ces séances d’accompagnement peuvent se faire à distance ou en présentiel.

Dans ce dossier, les candidats doivent prouver qu’ils disposent des prérequis nécessaires pour pouvoir candidater à l’ENIT.

 

En termes d’agenda, l'ENIT propose 2 cycles VAE par an avec un dépôt de dossier en décembre ou en juin pour un départ de Phase 2 en septembre ou en février.

Les dossiers déposés sont analysés par un Jury d’Admission qui valide, ou pas, la demande d’inscription.

Les candidats acceptés passent en Phase 2, les autres sont réorientés.


Le coût de la Phase 1 est de l'ordre de 390€.

  

 
Phase 2 - Rédaction du mémoire « Compétences et expériences ».

Une fois admis, chaque candidat doit s’inscrire à l’ENIT pour poursuivre sa démarche VAE et payer des droits d’inscription.

L’objectif est alors de prouver ses compétences et acquis en regard du référentiel de compétences de l'école. Pour cela, chaque candidat réalise un auto-bilan de compétences et des savoirs maîtrisés afin :

-     d’une part, de démontrer au travers des évolutions de carrière, des fonctions occupées et des responsabilités assumées, le statut de cadre,

-     d’autre part, de prouver que les savoirs, savoir-faire et savoir-être acquis lors de sa vie professionnelle sont du niveau d’un ingénieur sur les plans techniques, managériaux et financiers.

Cette « rétrospective professionnelle » nécessite un réel accompagnement pour faciliter la prise de recul sur ses savoirs et l’identification de sa méta-compétence (savoir ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas). Pour cela, l’ENIT propose 7 rencontres réparties sur 7 à 8 mois et pouvant être réalisées en distanciel et/ou en présentiel (au minimum, 2 séances à l'école).


En termes de livrable, chaque candidat doit rédiger un mémoire d’une soixantaine de pages et le soutenir devant le Jury de Validation composé de professeurs, d’ingénieurs et d’ingénieurs du domaine dont des diplômés issus de la VAE.

A l’issu du jury, les candidats sont soit :

-  proposés au diplôme (compétences détenues proches ou supérieures au référentiel),

-  invités à suivre des formations complémentaires en vue de l’obtention du diplôme (validation partielle),

-  réorientés (écarts trop importants).


Les candidats ayant eu une validation partielle passent en Phase 3 de la démarche VAE.

Le coût de la Phase 2 est de l'ordre de 2700 à 3000€.

 


Phase 3 – Complément de formation.

L’objectif de cette dernière phase est d’apporter à chaque candidat le complément de compétences nécessaires pour valider le diplôme d’ingénieur. Cette Phase 3 se compose de deux parties :

- une partie dédiée à des formations professionnelles,

- une deuxième dédiée à la constitution d’une étude professionnelle.


Les formations professionnelles proposées aux candidats portent sur les compétences transversales qui constituent le socle de connaissances de tout ingénieur ENIT, à savoir :

- la gestion de projet (2 jours),

- la résolution de problèmes (1,5 jour),

- l’innovation (1 jour),

- le Lean Manufacturing (1,5 jour),

- la gestion comptable et financière (1 jour),

- l’éthique des métiers de l’ingénieur (1 jour),

- le management (7 jours).

Une journée de synthèse est proposée aux candidats afin, d’une part de faire un point sur les savoirs acquis, et d’autre part, de travailler sur le métier d’avenir du candidat, c’est-à-dire le métier ou le poste rendu accessible par l’obtention du diplôme d’ingénieur et souhaité par le candidat.

Il est à noter que les compétences acquises par les candidats sont évaluées à l’aide de QCM ou devoirs réalisés à la fin de chaque session de formation.

 

Le sujet de l’étude professionnelle est propre à chaque candidat et porte sur un sujet connexe à son métier. L’objectif est de vérifier que le candidat est capable :

- de s’approprier des connaissances nouvelles, connexes à son métier, à partir de la lecture de documents ou d’ouvrages de références,

- de rédiger une note de synthèse pour ses collègues ou ses collaborateurs (simplification),

- et de mettre en œuvre les connaissances acquises dans le cadre d’une problématique issue de son métier.

Ce travail est réalisé avec le soutien d’un enseignant, enseignant-chercheur ou industriel, expert du domaine.

 

La Phase 3 se solde par la soutenance de l’étude réalisée par le candidat. Le Jury d’Evaluation vérifie alors que les compétences présentées ainsi que les notions traitées lors des formations sont bien acquises.

Après lecture du mémoire et audition du candidat, le jury d’Evaluation de l’ENIT se prononce soit pour :

-  une validation du diplôme d’ingénieur : les savoirs et connaissances attendus ont été acquis,

- une reprise de formation : les savoirs et connaissances attendus n’ont pas été acquis.


Le coût de la Phase 3 est de 3000€. En termes de planification, elle débute en octobre et se solde en juin de l'année suivante. Elle comporte 9 rendez-vous de 2 jours réalisés en présentiel.


Les Phases 2 et 3 de la VAE à l'ENIT nécessitent ainsi une trentaine de journées de rencontre réparties sur 20 mois. Ces journées représentent :

- des séances d’accompagnement pour aider les candidats à formaliser leurs savoirs et à établir les livrables attendus, à savoir les mémoires et soutenances des Phases 2 et 3,

- des formations complémentaires en lien avec le référentiel de compétences de l’ingénieur ENIT,

-     la participation aux Jurys de Validation (Phase 2) et d’Evaluation (Phase 3).

 

Au-delà de l’obtention du diplôme d’ingénieur ENIT, la démarche VAE est une réelle aventure humaine, durant laquelle chaque candidat apprend avant tout sur lui-même, ses savoirs, ses limites, son positionnement et aussi des autres et de leurs compétences.


Dans le contexte actuel où il appartient à chacun de réinventer son poste et sa fonction, la VAE constitue un extraordinaire tremplin pour un nouveau départ professionnel.

 

Philippe CLERMONT

Auteur

Articles liés

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.