Retour au numéro
Anienit
Vue 320 fois
13 mai 2021

Les Courses de Solex
Les toutes premières

La traditionnelle course de solex s'est exportée maintenant près du Parc des Expositions de Tarbes, mais les premières éditions se déroulaient dans l'enceinte de la Cité U.

Une chasse aux photos auprès des promos 10 à 20 m'a permis de faire cet article.


La première course de Solex a eu lieu en mai 1976 et la promo organisatrice était la 12 (Promo Léonard de Vinci).

Cette course était la réplique, à Tarbes, d'une course célèbre à Toulouse "Les 4 heures de Ponsan", elle se courait à l'IUT Paul Sabatié (au pied de la fac de médecine).

Les premières éditions tarbaises se couraient à la CU. Départ et arrivée étaient jugés devant le RU.

 Au départ de la première édition, noter le numéro du TQ en bleu clair, pratique, en effet en cas de soleil ou de chute on retrouve toujours son numéro.

Le premier départ, juste devant le RU, c'était il y a 45 ans

Il serait ballot (de paille) de tomber dans ce virage.

L'ancêtre du tableau électronique, ici la table de ping-pong du CROUS a été adaptée, nous étions en avance sur les principes écologiques d'aujourd'hui.

Superbe photo du passage de la chicane

Petit passage par les stands ou nous pouvons apprécier le travail de préparation fait sur ces bêtes de course.

Les Pilotes sont concentrés

Une vue aérienne du paddock, le "drône" devait se trouver au 4ème étage du petit bâtiment.

Besoin légitime de s'hydrater

Une belle attitude

L'Arrivée

L'arrivée de la première édition, la foule était nombreuse.

Et pour clôturer, un article sur le journal local.

Encore merci à tous les donateurs, de photos, qui m'ont permis de faire cet article.

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

3 Commentaires

André DAUDE (TARBES 11)
Il y a 1 an
Ah, ce journal local, qui écrit 70 km-h ! Tous les ingénieurs qui n'ont pas séché le cours de physique en seconde savent que ce sont des km/h. Les présentateurs de météo à la radio ne le savent pas, qui disent km.h pour la vitesse du vent. Toujours aussi pénible, Pépé ? Oui !
Patrice BREQUE (TARBES 14)
Il y a 1 an
La 14 bien représentée ... au bar ; ça va bientôt chanter basque ! :-)
Deux anecdotes dont j'ai souvenir. 1) Le Teuf (Patrick FOISSAC) qui avait loupé le flip flap de la chicane et escaladé les marches du bâtiment des filles avant de s'écraser sur le mur ; puis la redescente façon Tex Avery en suivant le relief des marches. 2) Le Goundoul (Daniel BOURDIOL) qui avait réalisé des transferts par l'extérieur pour gaver la chambre de combustion ; mais le collage (Araldite sur tuyaux en cuivre, cylindre en fonte et culasse en aluminium) n'était pas encore au point en ces années là. Sans compter la préparation goundoulesque ...
Gilles DORIER (TARBES 24)
Il y a 1 an
On s'en fou si tu n'es pas écrivain d'an l'âme Alain, nous on n'est pas forcément littéraires... Merci pour ton implication ; ce Solexophysiquochimicostructural nous régale, de même que tous tes autres articles!
Ajouter un commentaire...