Liste des articles
iStock / Oscar Wong
Partager sur :
Vue 122 fois
19 octobre 2023

Matrice d’Eisenhower : mieux gérer ses priorités en 4 points

Publié par Léa Simic | Technique

Vous avez peut-être déjà entendu la phrase : « Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent rarement important ».

Prononcée par le 34e président des Etats-Unis, Dwight D. Eisenhower, elle résume parfaitement le principe de la matrice dite d’Eisenhower, et en est d’ailleurs l’origine.


Qu’est-ce-que la matrice d’Eisenhower ?

Cette méthode repose sur un grand principe : apprendre à faire la différence entre ce qui est urgent et ce qui est important.

D’après cette matrice, ce qui est urgent doit être effectué le plus rapidement possible, pour éviter des conséquences néfastes et souvent irréversibles.

A l’inverse, ce qui est important doit évidemment être fait, mais la réalisation de ces tâches se prévoit dans le temps long, afin de répondre à des objectifs précis.

La matrice d’Eisenhower est donc un outil de gestion des tâches et des priorités. L’idée est de mieux s’organiser pour gagner en priorité, et limiter le stress.

Ainsi, vous classez tout ce que vous avez à faire par ordre d’importance et de priorité, selon différentes catégories prédéfinies :

  • important et urgent ;
  • important mais non urgent ;
  • urgent mais non important ;
  • ni urgent ni important.

Concrètement, pour utiliser la matrice d’Eisenhower, dressez 4 colonnes selon ces 4 catégories, et placez-y les tâches à effectuer sur une période donnée. Vous pouvez prévoir deux tableaux, un pour la semaine, pour une efficacité à court terme, et un tableau mensuel, pour une vision sur le long terme.

1 – Distinguer l’important de l’urgent

Au travail lorsque les tâches s’accumulent, il est parfois difficile de savoir par où commencer.

Tout vous semble urgent ? Vous ne parvenez pas à établir un ordre d’importance parmi vos tâches ? Au fil de la semaine, votre to do liste ne semble pas avoir diminué ?

Pour commencer et mettre de l’ordre dans votre tête et gagner en productivité, il convient d’apprendre à différencier le tâches urgentes et les tâches importantes.

Tâches importantes

Ce sont les tâches qui doivent impérativement être effectuées car elles conditionnent l’aboutissement d’un projet.

 

Article proposé par Jean-Claude VIGUIER (17)

Auteur

Léa Simic

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.