Liste des articles
Ouest-France
Vue 70 fois
22 mars 2022

CV et « open badges »

Publié par Jean-Claude VIGUIER (17) | Divers

Les « open badges », pour mieux mettre en valeur ses talents et compétences annexes sur un CV

Les « open badges » permettent de valider des compétences annexes, un bon coup de crayon, une aisance à l’oral, la main verte, afin de rendre celles-ci plus visibles sur un curriculum vitae. Ils ne viennent pas se substituer aux diplômes mais rappellent que « la valeur peut venir d’ailleurs ».

 


 

Les « open badges », pour mieux mettre en valeur ses talents et compétences annexes sur un CV

Les « open badges » permettent de valider des compétences annexes, un bon coup de crayon, une aisance à l’oral, la main verte, afin de rendre celles-ci plus visibles sur un curriculum vitae. Ils ne viennent pas se substituer aux diplômes mais rappellent que « la valeur peut venir d’ailleurs ».

Les « open badges » viennent en complément des diplômes affichés traditionnellement sur un CV.

Les « open badges » viennent en complément des diplômes affichés traditionnellement sur un CV. | PHOTOGRAPHEE.EU – STOCK.ADOBE.COM

 

 

« Mais les enquêtes et analyses montrent qu’au fil des années, les compétences de chacun ne sont plus essentiellement reliées à leurs titres », souligne Fabien Paquereau, délégué régional au numérique de la direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt des Pays de la Loire.

Pour Fabien Paquereau, co-animateur du collectif Badgeons les Pays de la Loire, les « open badges » sont « un nouveau schéma de reconnaissance ». | DR

Les « open badges », imaginés par la Fondation Mozilla en 2011, ont alors vocation à rendre visible tous les talents : un bon coup de crayon, une aisance à l’oral, l’animation de visioconférence, un sens critique, la main verte…

Ces images numériques peuvent être « documentées » par des ressources, sortes de preuves venant confirmer les compétences en question ; ou « endossés » par des camarades, collègues, responsables qui attestent, approuvent ces expertises. Concrètement, ce sont des images qui apparaissent sur un CV et sur lesquelles il est possible de cliquer pour avoir tout le détail.

Exemple d’open badge, une image numérique à glisser sur son CV et qui permet de certifier une compétence ou un talent annexe. | DR

Si chaque individu peut créer ses propres badges et se les auto-attribuer, des collectivités, universités, entreprises en sont aussi émettrices et les délivrent automatiquement, ou après validation.

« Ils sont conçus selon un standard international et basés sur un format libre (open source). N’importe quel éditeur peut lire ces outils, mais le destinataire garde toujours la main en choisissant de cacher ou non ses données personnelles », insiste le responsable, également délégué à la protection des données des établissements publics d’enseignement agricole des Pays de la Loire et co-animateur du collectif Badgeons les Pays de la Loire.

Auteur

Jean-Claude VIGUIER (17)
Commentaires

Commentaires

Ajouter un commentaire...