Liste des articles
Vue 110 fois
21 juillet 2022

"Mad skills" : comment mettre en avant ses compétences atypiques?

Publié par Michel MURAT (6) | Social

Après les soft et les hard skills, les recruteurs scrutent maintenant les mad skills des candidats, des compétences informelles qui soulignent des capacités d'innovation et d'adaptation.


Dans l'univers du recrutement, les hard skills (savoir-faire professionnels) et soft skills (qualités humaines, savoir-être en entreprise) sont des principes connus par tous. Mais depuis quelques années, on voit également émerger les mad skills. Ce terme anglais venu de la Silicon Valley signifie littéralement "compétences folles". Plus précisément, il s'agit des qualités informelles des candidats. Découvrez tout ce qu'il faut savoir de ces talents atypiques qui peuvent être des atouts pour une candidature.

Quelles sont les Mad skills?

Après les soft et hard skills, les candidats doivent désormais compter aussi sur leurs mad skills. On regroupe dans cette catégorie toutes les compétences informelles, telles qu'une passion pour l'escalade, un blog culinaire reconnu, une connaissance très fine d'une période historique… Tout ce qui singularise une personne et donne des clés sur sa personnalité et son état d'esprit en plus de ses savoir-faire factuels. Et si on parle de mad skills, c'est parce qu'elles sortent des sentiers battus.

Pour un recruteur, ces réalisations personnelles sont le signe d'une certaine capacité d'innovation et d'adaptation. Elles sont particulièrement intéressantes pour une entreprise (et surtout une start-up) à la recherche de profils atypiques.

Le marché de l'emploi est en pleine révolution, une grande partie des métiers de demain n'existe pas encore. S'entourer de collaborateurs capables de voir plus loin et de sortir de leur zone de confort est un véritable atout pour l'avenir d'une compagnie, et c'est là tout l'intérêt des mad skills.

Comment mettre en valeur ses mad skills?

Vous pouvez tout à fait construire une partie de votre candidature sur vos loisirs, selon le poste et le type d'entreprise que vous visez. Appuyez-vous sur vos réalisations personnelles pour montrer au recruteur les qualités informelles qui en ressortent, de la même manière que vous le feriez pour vos expériences professionnelles.

Et vous pouvez orienter votre candidature en ce sens dès la rédaction de votre CV. Pour cela, donnez la place nécessaire à la rubrique "Centres d'intérêt", car c'est avec elle que vous pourrez faire la différence. N'hésitez pas à mentionner toute caractéristique qui peut vous faire sortir du lot: adepte de la cueillette de champignons, passionné d'ornithologie, membre d'une équipe de hockey subaquatique…

Au moment de l'entretien, attendez-vous à être interrogé sur ces informations. Ce peut être l'occasion de donner du sens à un parcours scolaire ou professionnel qui peut paraître désordonné à première vue. Vous pourrez alors expliquer en quoi ces pratiques et spécialités soulignent tel ou tel aspect de votre personnalité et justifient vos choix de carrière. Le recruteur pourra alors en déduire des qualités humaines importantes pour le profil qu'il recherche.

 

(Par la rédaction de l’agence hREF)

Auteur

Articles liés

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.