Retour au numéro
Vue 202 fois
01 novembre 2017

Promotion 2017 : 150 Ingénieurs

 

C’est le symbole de la continuité !

Plus de 150 Ingénieurs ENIT ont reçu, le vendredi 30 juin 2017 leur diplôme, félicités par dix anciens élèves de la 5e promotion.

Place désormais à la vie active !


 

Encore « Bravo » aux nouveaux diplômés ! Vous rejoignez la communauté des anciens de l’ANIENIT et à ce titre vous avez un rôle important à jouer pour aider l’Ecole à renforcer son statut.

Dans le coeur de notre discours, adressé aux nouveaux diplômés, nous avons rétabli quelques vérités sur le

monde industriel. Au début des années 70, à notre sortie de l’Ecole, nous avons intégré un monde professionnel encore marqué par les trente glorieuses et la confiance dans le progrès.

Nous avons vécu, la 2e révolution industrielle, celle du pétrole associé à la mise au point du moteur à explosion, de l’ubiquité de l’énergie électrique et du développement des technologies de communications centralisées (la radio, la télévision et le téléphone).

Vous les nouveaux diplômé(e)s vous démarrez votre activité professionnelle dans un monde traversé par des doutes et des contradictions :

- d’un côté, la 3e révolution industrielle, celle du numérique (ou du digital pour les anglo-saxons), des biotechnologies, de l’intelligence artificielle, …

Des dynamiques technologiques et scientifiques fabuleuses et passionnantes, une effervescence entrepreneuriale sans précèdent.

Bref, des promesses « d’Eldorado » ouverts à la fois par la technologie et l’abondance des ressources financières disponibles.

- de l’autre côté, une société qui doute d’elle-même, qui peine à reconnaitre ses atouts, une société qui se fracture, avec des gagnants et des perdants, des problèmes croissants d’accès à la connaissance, au travail, au logement. Une société où l’on se met à construire des murs pour se protéger d’un autre que l’on caricature et que l’on stigmatise. Une société aussi qui doute de l’idée de progrès, qui doute des bienfaits apportés par la science.

C’est dans ce monde à la fois plein de promesses, plein de doutes et de menaces que vous entrez, dont vous devenez les acteurs économiques et citoyens.

Au-delà de ces vérités, nous avons transmis TROIS messages que nos âges et nos expériences sont censé légitimer.

Notre 1er message : n’ayez pas peur de l’échec !

C’est une des choses qui nous différencie du monde anglo-saxon où l’échec n’est pas tabou et fait partie de la vie professionnelle. En France, on lui attribue beaucoup trop d’importance, on stigmatise ceux qui échouent et la peur de l’échec nous paralyse parfois.

Toutes les sociétés qui dominent le monde aujourd’hui, que ce soit Google, Amazon, Facebook, Apple, Airbus, Ariane Espace, Safran, Total… et bien d’autres n’ont pas été créées en un jour, leurs fondateurs ont commis des erreurs, ont essuyé des échecs et ont recommencé sans cesse avant de trouver les clés de la réussite.

On a le droit de se tromper, on a le droit de commettre des erreurs. Le plus important est d’en tirer les leçons et de continuer à avancer.

Notre 2e message : le « savoir-être » est aussi important que le « savoir-faire » ! Vous êtes au tout début d’un long chemin mais vous devez absolument conserver, malgré les années qui vont passer, ce « savoir-être » que vous a inculqué l’ENIT. Vous ne devez jamais perdre votre curiosité, votre soif d’apprendre, votre énergie, votre envie d’avancer, votre capacité à créer un réseau… Cette posture donnera à vos projets une force d’une puissance insoupçonnable. Elle vous donnera à vous et à vos équipes, la force de construire des cathédrales, les nouvelles innovations et les grands projets dont le monde et la société ont besoin, projets auxquels l’Ecole vous a préparés.

Notre 3e message : prenez du plaisir ! Aussi, trouvez un travail que vous aimerez, où vous vous épanouirez, où vous prendrez du plaisir, l’industrie a besoin d’entrepreneurs de talent comme vous !

C’est aussi avec beaucoup d’émotion que nous avons ensuite visité l’Ecole, ses laboratoires et son centre de recherche en présence de Monsieur Jean-Yves FOURQUET Directeur de l’ENIT.

Nous avons constaté que votre Ecole, notre Ecole a beaucoup évolué depuis notre entrée il y a 50 ans, grâce à la mobilisation et à l’expérience de ses dirigeants, de ses professeurs et de tous ses agents techniques et administratifs.

La notoriété a continué à s’accroître, le nombre d’élèves a continué à augmenter, de nouvelles filières ont vu le jour et le plus important : les élèves qui sortent diplômés trouvent un emploi facilement.

L’ENIT dispense aujourd’hui une  formation d’excellence qui rayonne au niveau international et figure dans les meilleurs classements grâce à ses nombreuses accréditations.

Les Anciens élèves de la 5e PROMOTION 1967/1971

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.