Retour au numéro
Vue 139 fois
01 juillet 2018

Où est passée la 7éme Compagnie

 

 

Le jeudi 8 juin 2017, la 7ème débarquait dans la Région Centre Val de Loire, dans le dépar-tement du LOIRET à GIEN. 

L’Association de la Compa-gnie réunissait 22 de leurs cama-rades de la 7ième promotion pour la 13ème rencontre organisée par le local Michel Montassier, dit « Mitchoué » et sa compagne. 

Le jeudi après-midi, la Compagnie partit en direction de la Centrale Nucléaire de Dampierre en Burly. Quelques épouses restè-rent à Gien pour une visite guidée de la ville, plutôt moins technique. 

Après un documentaire sur le fonctionnement d’une Centrale Nucléaire, la patrouille a été priée de quitter sa tenue de combat pour se munir de gilet, casque, chaussures, lunette, audio-guide et badge pour passer les barrières avec un contrôle de contamination avant et après notre visite. 

Quelques-uns ont été détectés « contaminés » mais après enquête, il s’est avéré qu’ils l’ont tou-jours été ! ! ! 

Le vendredi matin, la Compagnie investit un bus privé, pour aller voir ce qui se passe dans la forêt de Guédelon. Elle découvrit un château-fort du 13ème siècle en construction avec pour bâtisseurs, des carriers, des tailleurs de pierre, maçons, charpentiers bûcherons, forgerons, tuiliers, cordiers. Un repas de seigneur nous fut servi à l’issue de cette découverte des architectes du Moyen Âge. 

L’après-midi, la Compagnie reprit le bus pour Gien afin de mettre les pieds dans les plats de la faïencerie, la plus importante d’Europe au 19 ème siècle ; seuls le musée et la boutique furent investis par la troupe en quête de quelques gamelles haut de gamme. 

En fin d’après-midi, la Compagnie, assoiffée, fit une halte dans les vignes du Coteau du Gien-nois : là, une dégustation accompa-gnée de toasts fut bien appréciée et quelques cartons de vins furent em-barqués, comme à l’accoutumée. 

La soirée, qui se déroulait à la caserne de l’Hôtel du Rivage, fut animée par un musi-cien et sa chanteuse. Le champagne a coulé à flots toute la soirée, ce qui fit se réveiller un groupe de chanteurs « pyrénéens» qui prit possession du micro pour une salve à plusieurs voix. 

Le dimanche matin, toute la patrouille se dirigea vers la petite ville pittoresque de Briare sous les ordres de notre sergent-chef Mit-choué. La patrouille, composée de réservistes, fatiguée par les jours précédents, réquisitionna un petit train qui se trouvait sur les bords du canal de Briare et pacifia la ville en 45 mn. 

La Compagnie s’empara de l’Au-berge du Pont Canal pour se restau-rer. 

L’après-midi, la Compagnie reprit ses habits civils pour se disper-ser dans la campagne environnante. 

Après ces mo-ments sympathiques, tout le monde s’est dit : « A L’année prochaine » 

Michel MONTASSIER 

 

Bulletin édité par l’ANIENIT : 47 avenue d’Azereix—BP 1629 - 65016 TARBES CEDEX 


Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.