Liste des articles
Figaro Emploi
Partager sur :
Vue 220 fois
10 janvier 2023

Coefficient de salaire : grille et calcul

 Déterminant le salaire brut que vous allez percevoir à la fin du mois, il est nécessaire d'en savoir plus sur le coefficient de salaire.


Qu'est-ce qu'un coefficient de salaire ? 

Le coefficient de salaire est un nombre fixe, un facteur constant, qui est obligatoirement communiqué sur votre bulletin de salaire et sur votre contrat lors de votre embauche ou lors d'avenants. Les entreprises du secteur public et la plupart des sociétés du secteur privé sont concernées. L'ensemble des salariés répondant aux mêmes critères ont un coefficient identique. Celui-ci est déterminé par la convention collective dont votre secteur d'activité dépend.

Appelé également coefficient hiérarchique, cet indice reflète votre position dans la classification d'une hiérarchie de rémunération au sein de votre entreprise. Il représente vos responsabilités, votre échelon, vos qualifications, les tâches que vous exercez et les spécificités de votre emploi. C'est aussi un élément essentiel pour le calcul de votre salaire de base.

À quoi sert un coefficient de salaire ? 

Les fonctions du coefficient de salaire sont multiples. Tout d'abord, il est indispensable à la définition de votre poste de travail. Ensuite, il permet de classer votre positionnement, votre niveau, en fonction de votre profil. À chaque coefficient correspond un salaire minimum qui ne peut être inférieur au SMIC. Enfin, il est utilisé pour marquer des repères lors des augmentations de salaire.

L'ensemble des critères et les coefficients correspondants sont mentionnés dans la convention collective. Celle-ci détermine pour chaque coefficient un indice de rémunération qui permet de calculer la rémunération de base. On retrouve tous ces éléments dans la grille des salaires qui est spécifique à chaque convention collective. Ensuite, il suffit de multiplier l'indice par la valeur du point. Cette dernière est fixée lors de négociations collectives. Le total obtenu correspond au montant de votre salaire brut hors primes et heures supplémentaires.
 

Quel coefficient de salaire pour quel poste ? 

Chaque entreprise et convention collective a sa propre classification hiérarchique. En règle générale, la table des coefficients de salaire démarre à 100, ce qui correspond à l'échelon le plus bas. Il est souvent attribué aux salariés ayant un poste nécessitant peu de qualifications ou de responsabilités au sein de l'entreprise. Plus cet indice est élevé et plus la rémunération est importante.

Le coefficient de salaire varie selon votre statut. Cela va d'ouvrier jusqu'aux fonctions d'encadrement. Il peut s'agir aussi de différents échelons ou paliers dans des catégories telles qu'employé, technicien, agent de maîtrise ou cadre. Tout comme la valeur du point et l'indice de rémunération, le coefficient de salaire peut changer lors de l'évolution de vos responsabilités ou de votre carrière professionnelle. Dans ce cas, un avenant à votre contrat de travail doit obligatoirement être formalisé par votre employeur.

Comment connaître son coefficient de salaire et son échelon ? 

Que vous ayez été recruté en CDI ou bien en CDD, vous devez connaître votre classification hiérarchique et votre position dans l'entreprise. Votre employeur a l'obligation légale de vous communiquer cette information par le biais de votre contrat et de votre bulletin de salaire. En cas d'absence, votre employeur risque une amende.

Du côté de l'indice de rémunération et de la valeur de point, ces éléments sont accessibles via la grille des salaires présente dans la convention collective que votre entreprise doit mettre à votre disposition. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez la retrouver grâce au code Idcc (Identifiant de convention collective) présent également sur votre bulletin de salaire.

 

La Rédaction
Figaro Emploi

Auteur

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.