Retour au numéro
ENIT Alumni
Vue 159 fois
19 avril 2022

La pension de réversion

Cet article peut vous intéresser:

si vous vivez en couple sans être marié
si vous avez divorcé
si au votre future retraite va être très différente de celle de votre conjoint
si un des conjoints est bien plus jeune que l'autre
si vous avez un PER
si vous avez cotisé à la tranche C
etc ...

La pension de réversion.

Le but de cet article est d'attirer votre attention sur cet aspect de la retraite qui peut avoir des conséquences importantes et de vous donner quelques pistes pour approfondir le sujet

 La pension de réversion correspond à une partie de la retraite qui peut est versée, si certaines conditions sont remplies, à l'époux survivant. On entend par retraite l'ensemble des revenus issus de la retraite de base, la retraite complémentaire, et de certains plans d'épargne retraite.
L'ordre de grandeur de la réversion est environ 50% : cela mérite qu'on s'en occupe!

 Nous allons prendre dans la suite de l’article des exemples un peu caricaturaux pour illustrer le propos.

Imaginons qu'un des époux soit ingénieur(e) ENIT et puisse prétendre à une retraite de 50000 € par an alors que le conjoint, à cause d' une carrière incomplète, n’aurait que 15000 € par an. Si le premier décède d' abord on peut imaginer la difficulté du second à baisser considérablement son niveau de vie.  La pension de réversion va  permettre d'amortir en rajoutant 25000 €.


La première des conditions pour la toucher c'est d'être mariés: pas de concubinage, pas de PACS... Un peu vieux jeu mais c'est la loi. on ne choisi pas  à trente ans son régime matrimonial en anticipant les problèmes de pension de réversion !

Pour gérer l'absence de pension de réversion suite à un concubinage on peut décider de mettre un petit magot de côté pour le conjoint survivant. C'est ici que la différence d'âge intervient. Reprenons le premier exemple : Imaginons que l’ingénieur Enit est un homme  marié avec une femme de 15 ans  sa cadette. Statistiquement l'homme va décéder 20 ans avant sa femme :15 ans plus vieux et 5 ans d'espérance de vie !  Le magot à prévoir pour compenser la pension de réversion est 500 000 €(25 000€/an x 20ans)!!!

Comment fonctionne la réversion? 

Retraite de base :aucune marge de manœuvre..  La pension est égale à 54 % de la retraite que votre époux(se) ou ex-époux(se) . Vous remplissez les conditions suivantes :

  • Marié mais la durée du mariage n'est pas prise en considération. S'il y a eu plusieurs mariages il y a partage entre les ex époux au prorata des durées de mariage
  • Vous pouvez demander la pension de réversion même si vous vivez de nouveau en couple: Mariage, Pacs ou concubinage (union libre) après le décès.
  • les ressources annuelles brutes du conjoint survivant ne doivent pas dépasser 21 798,40 € s'il vit seul(e), 34 877,44 € s'il vit en couple.
  • Si vous avez plus de 54 ans et que vous travaillez, vos ressources annuelles sont calculées en prenant en compte seulement 70 % de vos revenus d'activité.

Retraite complémentaire 

 Prenons le cas de l'Agirc Arcco qui est la caisse de retraite la plus fréquente . https://www.agirc-arrco.fr/ma-retraite/demander-ma-retraite/la-pension-de-reversion/
La pension de réversion est égale à 60 % de la retraite complémentaire du salarié.
Dans le cas d’un ex-conjoint divorcé non remarié unique, la réversion est calculée au prorata de la durée du mariage par rapport à la durée d’assurance aux régimes de base .

 conditions:

  • avoir été marié .S'il y a eu plusieurs mariages il y a partage entre les ex époux non remariés!
  • Avoir 60 ans. Elle peut être demandé à partir de 55 ans mais avec décote


 PER Collectif, PER Obligatoire, PER Individuel.

Il faut lire attentivement les clauses!

La pension de réversion  peut être prévue par le contrat . Il faut alors faire le choix au moment du choix des modalités de pension .
Soit vous demandez la pension pour le reste de votre vie soit vous demandez la pension pour le reste de votre vie ET une pension de réversion pour votre conjoint.
 il s'agit  de contrats de retraite par capitalisation ,l’organisme gestionnaire ne fait que repartir la somme capitalisée sur la durée probable du contrat. S'il l'option avec réversion  a été choisie cela peut entrainer peut entraîner des versements considérablement réduits. 
 
 A noter que si vous avez cotisé à la Tranche C de l'assurance Retraite vous allez être confronté a un calcul  du même type

Les PER peut-être fiscalement plus intéressants qu’une assurance vie pour la transmission au conjoint: https://www.cafedupatrimoine.com/actualites/per-nouveau-plan-epargne-retraite#per16

Vous l’avez compris chaque cas est diffèrent: il dépend de la situation et des revenus de chacun , de son âge, de ses placements, de ses mariages, s’il est fonctionnaire , chef d’entreprise , salarie du privé…

Si êtes concerné , investissez un peu de temps pour fouiller le sujet,  il en vaut la peine pour préparer au mieux sa retraite et/ou celle de son conjoint

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.