Retour au numéro
Vue 151 fois
25 janvier 2022

La retraite, où en sommes nous ? (2/2)
Et dans le public ?

Suite de la partie 1. Plusieurs éléments sont de même nature aussi il faudra vous référez à cette première partie pour les détails.

Ne pas hésiter à corriger ou compléter via les commentaires, ou en écrivant à l'auteur, si vous avez des éléments différents.


PARTIE 2 : la retraite du régime salarié dans le public

Régime général

Comme pour le privé il faut avoir 62 ans et le nombre de trimestres requis pour disposer d’une retraite à taux plein.

Année de naissance

Nombre de trimestres exigé

1955 à 1957

166 (41 ans et 6 mois)

1958 à 1960

167 (41 ans et 9 mois)

1961 à 1963

168 (42 ans)

1964 à 1966

169 (42 ans et 3 mois)

1967 à 1969

170 (42 ans et 6 mois)

1970 à 1972

171 (42 ans et 9 mois)

1973 et après

172 (43 ans) 

Comme pour le privé ce montant peut faire l’objet de bonus ou de malus selon que ces conditions sont dépassées ou non atteintes.

Dans les conditions nominales la pension est de 75% du salaire de base au moment du départ

 

Retraite complémentaire

Dans le régime du public il s’agit de l’IRCANTEC.

Pas de malus pour ce régime si vous choisissez de prendre votre retraite à 62 ans avec les trimestres requis.

 

Retraite supplémentaire

Il est possible d’opter pour des versements au titre d’une retraite supplémentaire.

Comme pour un PER vos versements alimenteront un fond qui, selon la performance des gestionnaires, vous permettra de recevoir une rente.

 

Choisir sa date de départ en retraite

Les remarques faites pour le régime du privé restent valables.

L a particularité du régime public tient dans le tableau d’avancement ; celui-ci peut –être connu à l’avance et il peut être opportun de reculer sa date de départ afin de profiter d’un avancement automatique et améliorer ainsi sa pension puisqu’elle sera calculée sur le dernier salaire.

 

Autre modes de financement

Idem régime salarié du privé

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

1 Commentaire

Jean-Claude VIGUIER (TARBES 17)
Il y a 3 mois
2 petites remarques Patrice :
1) le salaire pris en compte pour le calcul de la retraite doit être détenu depuis au moins 6 mois à la date de cessation des fonctions
2) Le rachat de trimestres ne peut se faire qu'avant ses 60 ans (pas de limites dans le secteur privé si ce n'est qu'il faut les avoir racheter à la date de la demande de départ à la retraite (6 mois avant la cessation d'activité) et tenir compte du temps de traitement de la demande de rachat qui peut aller de 6 mois à plus de 12 mois.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.