Liste des articles
Le Monde
Vue 142 fois
04 août 2022

Premier emploi : comment éviter une mauvaise surprise fiscale à la fin du mois ?

Si vous commencez à travailler pour la première fois, le prélèvement à la source de votre impôt sur le revenu est fixé de façon automatique par l’administration fiscale, sachez vous y préparer.


Vous avez terminé vos études et décroché votre premier boulot ? Si vous entrez dans la vie active et étiez jusqu’à présent rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous n’avez pas encore de taux de prélèvement à la source individualisé.

Conséquence : aucun taux ne sera transmis par le fisc à votre employeur pour qu’il puisse établir votre première fiche de paie. Votre employeur devra alors appliquer un taux « par défaut » qui résulte d’une grille publiée par l’administration fiscale.

Lorsque vous effectuerez votre première déclaration de revenus, en 2023, le montant qui a été prélevé à la source sur vos salaires de 2022 s’imputera sur le montant de l’impôt sur le revenu dû au titre de vos revenus de 2022. 

A la suite de cette première déclaration, l’administration fiscale va pouvoir calculer votre taux de prélèvement personnalisé. Il vous sera communiqué à l’issue de votre déclaration de revenus réalisée entre mai et juin 2023. Mais vous ne pourrez pas le transmettre en direct à votre employeur. Vous devrez attendre qu’il lui soit communiqué par le fisc. Il s’appliquera à vos revenus versés à compter de septembre 2023.

Travail d’été

Attention, les règles sont légèrement différentes pour les étudiants de moins de 26 ans qui travaillent cet été 2022, pendant leurs vacances scolaires ou universitaires. Leur salaire est exonéré d’impôt sur le revenu à hauteur de trois fois le montant mensuel du smic en vigueur (soit 4 936,05 euros sur la base du smic en vigueur depuis le 1er mai).

Mais comme cette option est exercée a posteriori lors du dépôt de la déclaration de revenus, leur employeur doit néanmoins soumettre leur salaire au prélèvement à la source, en appliquant la grille de taux par défaut. Sauf que… lorsque le contrat est conclu pour une durée maximale de deux mois, le taux par défaut s’applique après un abattement de 675 euros.

Concrètement, si votre salaire imposable est de 1 700 euros, l’assiette du prélèvement sera de 1 025 euros après déduction de l’abattement. Conséquence : aucun prélèvement ne sera effectué sur votre salaire dans la mesure où le taux prévu par la grille de taux par défaut pour salaire inférieur à 1 440 euros est égal à zéro.

 

Auteur

La formation ENIT nous ouvre bien des possibles ! Ingénieur automaticien à mes débuts, j'ai rapidement bifurqué vers le BE, le management de projet puis le management de BE. D'abord sur des produits de grande série, grand public, puis moyenne ou petite série professionnelle ; puis j'ai orienté ma carrière dans le domaine aéronautique. J'ai pu compléter ces expériences par une participation active, voire plus, dans la mise en place d'ERP, de PLM, ou de système de management. Désormais à la retraite j'ai proposé mes services au bureau de l'ENIT Alumni afin de poursuivre l'aide que j'ai toujours souhaiter apporter aux ingénieurs ENIT. Voir les 5 autres publications de l'auteur

Articles liés

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.