Retour au numéro
Vue 404 fois
18 juin 2019

Profil d'un entrepreneur dans les évolutions industrielles de ces dernières décennies

 Marc GOMEZ, diplômé en 1979, commence sa carrière chez TRT (Télécommunications Radioélectriques et Téléphoniques), à Brive la Gaillarde. TRT est une filiale de Philips, l’établissement est spécialiste du matériel de communication (VHF, UFH , BLU) pour l’armée de l’air et la marine et des émetteurs et faisceaux hertziens pour le marché public. Les effectifs atteignent environ 1000 personnes.

Nous sommes dans les années 80, les 30 glorieuses sont déjà loin, la première crise du pétrole a déclenché une crise économique, le chômage commence à s’installer ... L’heure n’est plus aux gros conglomérats qui étoffent leur gamme des produits qu’ils fabriquent de A à Z. Comme beaucoup d’autres entreprises le feront dans la décennie suivante, Philips recentre sa gamme de produit et sa production : il prend la double décision en 1989 de se séparer de ses activités dans le domaine militaire et de centrer sa production sur l’électronique.

Marc est  alors responsable de l’atelier mécanique (80 personnes) et TRT compte sur lui pour assurer la transition tant opérationnelle que sociale. Difficile pour Marc de refuser cette honnête proposition . Il crée ATMH (Ateliers Tôlerie Mécanique et Hyperfréquence) au premier janvier 1991. Il prend des cours gestion IPA-IAE pour se préparer au métier de chef d'entreprise.

 

ATMH a dû gérer le passage des fabrications originelles de Thomson et Philips vers de nouvelles amenées par  d’autres clients, en particulier les satellites. La reconversion est un succès ! En 1998, la retransmission de la coupe du monde par  satellite est une première :  ATHM fournit et monte toutes les antennes hyperfréquences.

En 2000, Marc voit un marché s’envoler suite à la restructuration d’un gros client ; le temps de retrouver d’autres prospects, ATM est en difficulté et Marc est obligé de vendre. On parle souvent de la brutalité du licenciement d’un salarié, moins de celle d’un chef d’entreprise : l’actionnaire change, il amène dans ses cartons le nouveau dirigeant. Au premier Conseil d’administration, on met fin au contrat du président qui laisse son téléphone, sa voiture de fonction, un bout de sa vie et quitte l’entreprise : ça dure moins d’une heure et il n’y a pas d’indemnités de chômage.

Marc a gardé un précepte de cette expérience : avoir toujours dans le radar des commandes potentielles équivalentes à 20% de la charge. 

Marc est un battant, il a pris goût à la vie de chef d’entreprise et crée, en 2000, une société de tôlerie de précision, ACTIMETAL, toujours dans la banlieue de Brive. Dans les 6000m² d’ateliers, le parc machine est impressionnant : Plieuse 7 axes robotisée, laser inox 20mm , poinçonneuses automatiques …. La diversité des produits et des clients aussi : du petit ventilateur pour l’industrie aéronautique, aux meubles électriques ou électroniques, aux panneaux d’affichage led 2mx3m, des lances-ballons de foot …..

Face à la pression sur les coûts exigée par ses donneurs d’ordre, Marc ouvre une entreprise au Maroc. Mais après 3 ans, peu convaincu par les avantages de cette externalisation, il revend .

On aurait pu croire qu’à la veille de la soixantaine c’était sa dernière expérience. Pas du tout ! Le virus de l’entrepreneur le tient, il vient de racheter un atelier de montage et de peinture afin de pouvoir fournir à ses clients des ensembles complets et finis. Cet atelier est à Brive la gaillarde… mais fallait-il le préciser ?

 

Pour tous les responsables d’entreprises, lorsque le succès des affaires est là il va de pair avec un investissement dans la vie publique. Un acteur économique dynamique est important pour ceux qui s’occupe de la vie du territoire, préfet, président de région de département, chambre de commerce….   C’est pour eux de l’emploi, de la richesse, un atout sur lequel bâtir l’avenir.

Marc n’a pas échappé à la règle, il évolue depuis 4 décennies dans le milieu industriel  Briviste dans lequel ils s‘est investi. Il est membre de la Mecanic Vallée (cf encart en fin d'article) depuis le début des années 2000, en a été le président,  il en est toujours le président du comité mécanique .

Ces fonctions lui valent invitation à l’Élysée, visite du ministre de l’industrie…

Il souligne que pour son entreprise, être impliqué dans ce réseau est utile : pas forcément pour avoir des affaires, mais parce que les contacts deviennent plus simples. On est connu, on n’a plus besoin de faire ses preuves et de monter des gros dossiers et des argumentaires élaborés comme doit le faire un débutant : Être adopté dans ces réseaux territoriaux, c’est un signe de reconnaissance et de confiance.

Sa femme, Isabelle, rencontrée à Tarbes, l’a épaulé tout au long de ce parcours : saura-t-elle le faire décrocher ?.....

 *_____________________________________________________________________________________

Mecanic Vallée est un cluster, ou SPL (Système Productif Local), labellisé par la DATAR depuis mars 1999, et labellisé grappe d’entreprises exemplaires, lauréat de la sélection nationale 2010, sur un espace économique d’environ 220 entreprises totalisant plus de 13.000 emplois, répartis territorialement sur 2 régions (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie) et 4 départements (Aveyron, Lot, Corrèze et Haute-Vienne, mais aussi les parties limitrophes du Cantal et de la Dordogne Est) et sur 3 principaux secteurs d’activités en mécanique : l’aéronautique, l’équipement automobile et la machine-outil.

 

Axe 1 : Echanges, mutualisation et synergie : Echanges Interentreprises : Rencontres annuelles ;Démarche commerciale commune sur Salons: groupements à vocation commerciale ;Démarche collective de Communication: les News, Sites Internet, réseaux sociaux ;Accompagnement de groupements d’entreprises ;Mise en commun de la fonction Achats

Axe 2 : Innovation et Transfert de technologies : Partenariats R&D avec les Pôles de compétitivité et le CETIM :Partenariat avec les agences de développement économique ;Centre de compétences et pôles d’excellence technologiques en Mecanic Vallée; Projet européen TurBO SUDOE

 Axe 3 : Compétences, RH et Formation : Sensibilisation : Zoom Métiers, Semaine Nationale de l’industrie, semaine de l’Emploi local ;Partenariat avec les Pôles Emploi : Base de données active de recrutements & Forums Emploi ;Prospective « emplois & compétences » ;Projet européen CARDEMY

 Axe 4 : Développement durable / Usine du Futur :Programme Umotique ®Projet européen MEMAN en efficacité énergétique

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.