Liste des articles
Partager sur :
Vue 134 fois
13 septembre 2022

Reprendre sans se laisser surprendre

Publié par Romane Pellen - 20 minutes | Divers

 Recharger les batteries durant l’été et se retrouver à plat sitôt la rentrée arrivée, c’est normal... mais évitable 


 

L'atterrissage estival est souvent brutal. Après avoir mis son cerveau sur off pendant plusieurs semaines, jongler avec la rentrée n’est pas toujours simple. Et pour cause, le changement de rythme est radical. « L’été, nous avons l’impression que tout ralentit », explique Julia Monnier, naturopathe. À la rentrée, entre vie professionnelle, personnelle et familiale : tout s’accélère et s’additionne. Quelques astuces permettent heureusement de jouer cette nouvelle partition sans céder à la pression.

Une routine de sommeil.  Nuits plus longues, rythmes décalés, siestes… Ces habitudes de sommeil estivales s’envolent dès le premier réveil de la rentrée. « Il faut essayer de retrouver une horloge biologique cohérente et adaptée à la vie quotidienne », conseille Faïza Bossy, médecin généraliste. « C’est bien d’avoir une routine », ajoute Julia Monnier. En plus d’une bonne nuit de sommeil, elle recommande une micro sieste ou un temps calme, « même de cinq minutes », dans la journée.

Prendre du temps pour soi. Sortez vos agendas et calez des plages horaires rien que pour vous. « C’est mieux de le noter. Cela fait office de rappel et permet de mieux s’organiser », observe Julia Monnier. Ce temps pour soi peut prendre différentes formes : sport, loisir créatif, méditation, travail de respiration, lecture… « Il faut réintroduire un moment où l’on pense à soi et souffler », insiste Faïza Bossy. À vos emplois du temps !

Cultiver le relationnel. Le soleil brille encore, profitez-en pour prolonger votre été et passer du temps entre amis ou en famille. « C’est important de cultiver le relationnel », confie Faïza Bossy. L’été rime avec ambiance chaleureuse. « Il faut maintenir cette convivialité de manière régulière, poursuit-elle. Les relations joyeuses et déconnectées du travail ont un effet positif. »

Préparer ses repas à l’avance. « Vous vous posez deux heures le week-end pour préparer une base alimentaire : nettoyer et couper les légumes, cuire des pâtes, du riz etc. La semaine, vous n’avez plus qu’à assembler », propose Julia Monnier. Et hop, vous avez vos repas du soir ! Fastidieux, mais malin.

En famille ou en coloc, ne pas hésiter à déléguer. La charge mentale n’a pas disparu pendant les vacances. La rentrée est l’occasion ou jamais de remettre les pendules à l’heure et de mettre toute la maisonnée sur un pied d’égalité. « C’est bien de faire participer ses colocataires, son conjoint ou sa conjointe, les enfants... bref, tous ceux qui partagent votre toit, aux repas et aux tâches quotidiennes », encourage Julia Monnier. Un poids en moins sur vos épaules et du temps en plus pour prendre soin de vous. Pour ça, on vous renvoie au point deux !

Auteur

Romane Pellen - 20 minutes

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.